ConsultationsHospitalisationHémodialyse chroniqueAccès vasculaires (hémodialyse)AutodialyseHémodialyse à domicileDialyse aigueDialyse peritonéaleAphérèseBiopsie rénale

Autodialyse

Comme son nom l'indique, l'autodialyse est une forme plus autonome d'hémodialyse chronique. D'un point de vue strictement technique, l'épuration est identique à cette dernière. La seule différence réside dans le fait que le patient prend en charge lui-même une partie de la procédure, ce qui permet d'alléger l'encadrement médical et infirmier. Ce mode de traitement est donc réservé aux malades valides, autonomes et motivés et permet une  réduction substantielle du coût  supporté par la sécurité sociale. En contre partie, les horaires de dialyse sont beaucoup plus souple pour le patient et, depuis fevrier 2009, la dialyse peut-être réalisée en soirée, jusque 23H00. L'intégration du malade insuffisant rénal dialysé au circuit du travail ou au milieu scolaire pour les plus jeunes, n'en est que facilité. Le malade formé à la technique, peut aussi bénéficier de tout un réseau de centres d'autodialyses répartis à travers le monde, que ce soit pour « affaires » ou pour « vacances ».

Le malade qui accepte le principe et qui est jugé apte par le corps médical, bénéficie d'abord d'une formation spécifique dans l'unité d'autodialyse. Il apprend ainsi à monter et démonter  son moniteur de dialyse, et à réagir correctement à la majorité des alarmes activées durant une séance. Cette formation dure généralement une dizaine de séance, le temps habituellement nécessaire à la mise en totale confiance. Après cette période d'apprentissage, le patient gère lui-même l'entièreté de sa séance, sous l'œil bienveillant d'un infirmier spécialisé qui ne s'occupe d'habitude que du « branchement » (ponction de fistule ou connexion à un cathéter) et du « débranchement ». Certains patients particulièrement volontaires prennent aussi en charge eux-mêmes ces phases initiales et finales de la séance, mais ce n'est pas une obligation. Seuls les candidats à l'hémodialyse à domicile devront passer par cette ultime phase d'apprentissage.

L'équipement technique de l'unité d'autodialyse est identique à celui des autres unités du centre. L'encadrement infirmier et médical est moindre : 1 infirmier(e) pour 6 à 8 malades, contre 1 infirmier(e) pour 3 à 4 malades et une visite du médecin néphrologue par semaine, contre 1 visite à chaque séance dans les autres unités d'hémodialyse. 

Depuis janvier 2013, notre centre d'autodialyse est délocalisée sur le site du "Chateau rouge", rue du Grand Puits 47 à Herstal, au caractère moins austère et beaucoup plus familial. L'autodialyse est encore pratiquée sur le site de la Citadelle mais uniquement en soirée. Dès le 15 novembre 2014, c'est une autre unité d'autodialyse qui devient opérationnelle, sur le site du "Val d'Or" rue Basse-Wez 145 à Liège - Grivegnée.

Enfin, dans notre centre, la formation à l'autodialyse est une première étape indispensable à tout patient qui envisage un jour l'hémodialyse chronique à domicile.

Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.
Les images jointes donnent un aperçu de notre unité d'autodialyse.

Présentation média du nouveau service d'autodialyse sur le site du "Chateau rouge" :  http://www.rtc.be/reportages/sant%C3%A9/1454505-dialyse-de-la-citadelle-au-chateau-rouge

Created by M-Y