ConsultationsHospitalisationHémodialyse chroniqueAccès vasculaires (hémodialyse)AutodialyseHémodialyse à domicileDialyse aigueDialyse peritonéaleAphérèseBiopsie rénale

Hémodialyse chronique en centre

L'hémodialyse chronique, avec la dialyse péritonéale, est le traitement de suppléance de base de toute forme d'insuffisance rénale chronique terminale. Ce traitement vise à éliminer directement du sang les toxines urémiques que les reins n'arrivent plus à extraire et qui menacent directement le pronostic vital du malade.

Les séances d'hémodialyses se répètent habituellement au rythme de 3 par semaine et durent chacune 3 à 4 heures. Au besoin, des séances supplémentaires ou un allongement du temps peuvent-être réalisés. La technique d'hémodiafiltration (HDF) est privilégiée.

Le sang est prélevé de l'organisme au départ soit d'un cathéter veineux central soit d'une fistule artério-veineuse localisée à l'avant bras, pour être traité dans un circuit extracorporel (CEC)  pourvu d'un « dialyseur » où s'effectue l'épuration proprement dite. Une anticoagulation est nécessaire, faite le plus souvent d'une héparine de bas poids moléculaire, la Fraxiparine° de GSK. Au besoin, la séance peut se réaliser sans anticoagulant, alors durant un maximum de 3 heures, en mode "HDF prédilution". Durant toute la séance, le sang circule dans ce CEC soit de manière continue lorsque l'abord vasculaire se fait en biponction (une voie pour l'aspiration et une voie pour la réinjection du sang), soit de manière alternative lorsque l'abord se fait en uniponction (alternance d'une phase d'aspiration et d'une phase de réinjection du sang).

On estime qu'une séance est efficace si le volume total de sang traité correspond à plus de 75% du poids idéal du malade. Ceci justifie la durée de 3 à 4 heures, le débit sanguin dans le CEC étant rarement supérieur à 350ml/minute. Ce critère n'est cependant pas le seul paramètre d'efficience et d'autres mesures sont régulièrement effectuées (KT/V selon la formule de Daugirdas ou par mesure directe en ligne (Module "OCM" sur moniteur Frésénius 5008) qui doit-être > 4 par semaine, tests de recirculations, ...). L'efficacité à long terme de la dialyse, avec pour corollaire une bonne qualité de vie durable,  est aussi amélioré par la nouvelle technique d'HDF.

La tolérance des séances est généralement bonne une fois que les données personnelles se sont affinées (poids idéal de fin de séance, VSR critique, composition du dialysat, médications spécifiques, ...), même si elles font ensuite l'objet d'une constante réévaluation par le néphrologue. Cette bonne tolérance est aussi dépendante de la discipline et du bon état général du malade, et nous encourageons nos patients à intégrer le plus possible ces séances dans un rythme de vie le plus proche de la normale (activités scolaires, professionnelle, loisirs, sports, voyages, ...), tout en respectant nos consignes diététiques et thérapeutiques. Une amélioration significative de la tolérance est obtenue depuis 2011 grâce à l'usage systématique des modules d'ajustement de l'ultafiltration à l'évaluation en ligne de l'Hématocrite ("BVM" et  "UF-Controle" sur moniteur 5008 de Fré sénius M.C., "Hémocontrole" sur moniteur Artis de Gambro). Un ajustement de la température du dialysat à la T° corporelle ainsi que la teneur en sodium du dialysat à la natrémie sont également des atouts pour stabiliser l'hémodynamique et le bien-être des patients durant leurs séances ("BTM" sur moniteur 5008 de Frésénius).

Le centre d'hémodialyse du CHR de la Citadelle dispose d'une capacité d'accueil de 160 patients répartis en 4 séries successives : 2 séries les lundis / mercredis / vendredis, l'une les matins, l'autre les après-midis, et 2 séries les mardis / jeudis / samedis, l'une les matins, l'autre les après-midis. La logistique est entièrement assurée par le centre et une collation est offerte au malade durant la séance. Un service multimédia individuel est également proposé. Le matériel habituellement utilisé est celui de la société Frésénius M.C. (moniteurs 5008 Cordiax avec toutes les options: http://www.highvolumehdf.com/products-features/5008-cordiax-5008s-cordiax.html  - dialyseurs en polysulfone de la gamme FX). D'autres dialyseurs sont également utilisés (Polyflux et "heparin grafted" Evodial de Gambro, Rexeed-21 d'IMP, Phylter HF en triacétate de cellulose de Bellco, VitaPES-21, Olpur MD, VIE, Leoceed, PMMA Filtryzer, ...). La désinfection des moniteurs Frésénius se fait au Citrostéril° . Le dialysat est distribué de manière centrale avec 3 possibilités de bains : K2 / Ca2,5mEq/l, K4 / Ca2,5mEq/l, et  K4 / Ca3,5 mEq/l. D'autre combinaisons existent, alors au départ de bidons de concentrés.

Un infirmier spécialisé « branche », surveille et « débranche » en moyenne 3 patients à la fois. Un néphrologue effectue une visite à chaque séance. Une « petite » prise de sang est faite chaque semaine, alors qu'un bilan plus complet est effectué tous les mois. Une radiographie du thorax et de l'abdomen ainsi qu'une échocardiographie sont réalisées tous les ans. Un rapport médical est établi tous les semestres. D'autres examens complémentaires peuvent-être programmés à la demande, mais dans la mesure du possible toujours en combinaison avec une séance, afin de réduire au maximum les déplacements vers l'hôpital.

Les moyens de transports entre le domicile et le centre de dialyse varie selon l'état général du malade. Certains viennent par leur propres moyens, d'autres bénéficient d'un transport organisé par taxi, d'autres enfin nécessitent un déplacement couché en ambulance.

Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

En annexe, vous trouverez les statistiques de fréquentation de notre centre de ces dernières années.

 

Created by M-Y